Skip to content

Presque

décembre 21, 2008

Aujourd’hui, on pourrait presque partir skier en jeans. On pourrait presque être en tee-shirt. On pourrait presque manger dehors…

C’est le « presque » qui compte et le conditionnel. Sur le coup, ça semble une folie. La semaine n’a été que pluie, vent et giboulées, mais depuis ce matin, le soleil est venu avec une intensité mate, une force tranquille. La fenêtre entrouverte, la rumeur du dehors, quelque chose de léger flotte dans l’air.

Et puis « on pourrait presque », la simple formulation au conditionnel est magique comme autrefois dans les jeux enfantins : « on aurait dit que tu serais »…Une vie inventée, presque à portée de main qui prend à contre-pied les certitudes !

Le soleil montre déjà des signes d’affaiblissement, l’heure avance et la lumière laisse place peu à peu à une fraicheur nocturne.  Je saisis mon manteau et mon appareil photo, enfile mes chaussures, dévale le jardin et arrive sur la plage…

L’eau est si belle, si calme, si posée. Elle semble douce et accueillante… on pourrait presque s’y laisser séduire…

Bonne soirée à vous

lac2Anthy, le 21 décembre 2008

Publicités
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :