Skip to content

Generation K

mai 22, 2016

Quelle est cette nouvelle génération qui arrive? Qui sort des lycées et cherche une orientation? Est-ce toujours la génération Y (ou Phœnix pour l’Asie), celle des questions (why), celle de l’écologisme grand public, de la nouvelle ère informatique,…Pourtant, généralement, il est considéré que font partis de la génération Y, les personnes nées entre le début des années 1980 et le milieu des années 1990. Et après 1990?

Récemment Noreena Hertz, une économiste, connue également pour Eyes Wide Open, a nommé cette « tranche » d’individus nés entre 1995 et 2015: la génération K. Dans le Guardian, elle expliquait que cette génération était inquiète et méfiante. Pourquoi K? Elle se dit inspirée par le personnage de Katniss Everdeen, dans Hunger Games.

…et là, je m’étrangle. Cette dénomination transpire justement notre monde actuel: un monde porté par le profil, la popularité, le marketing et l’éphémérité éternelle. K…à dire vrai, c’est en me renseignant pour cet article que j’ai découvert la raison de cette lettre K…une raison que je trouve autant futile qu’injustifiée.

Génération K, oui, mais pour:

  • Kassée ou broKen: cette génération non-orientée, non-accompagnée, délaissée. Une génération qui a soif d’orientation et de conseils mais qui n’en trouve aucun, compatible à « son réseau », à son « protocole », à son canal de communication. Désorientée et déresponsabilisée.
  • Keen ou vif. Une génération qui peut sembler empotée, avachie sur son canapé devant son écran, inerte, inactive. Une génération qui parait s’indigner plutôt que s’impliquer, se lasser plutôt que s’activer,…et pourtant. De toutes les précédentes générations, il s’agit de celle la plus créatrice, la plus volontaire, la plus aventureuse et novatrice
  • Kaleidoscopic: une génération multi-identitaire, évoluant dans un monde ultra-connecté, rapide, instantanée et publique
  • Knowledgeable: assoiffée d’information, de validation, de justifications, de preuve et d’arguments. Un adjectif à mettre en lien avec la Konspiration (conspiration) – ces doutes sur les politiques, sur les raisons de notre système, sur les tests médicaux et « experts » en tous genres,… sur ces vérités vraies et mensonges incohérents
  • King-size: carriéristes, connus avant d’être reconnus, riches, dépensiers. Une génération qui rêve d’une envergure déshumanisée et dé-émotionnée. La puissance économique pour reconnaissance.
  • Klutzy

Game-over: un dernier pour la route, mais c’est celui que je trouve le plus juste pour qualifier cette génération K. Une génération née sous l’ère du « game over »… des missions, des aventuriers, des tireurs d’élite, des espions, qui ne meurent jamais et qui toujours recommencent. Tous ces meurtres, attentats, accidents annoncés en live entre l’augmentation du prix de l’essence et le paquet de cigarette neutre. C’est d’un commun! Digital? Virtuel? Réalité? Où se situe la limite? Pour eux, pourquoi le « game over, restart » n’existerait que virtuellement?  Qu’importe les fautes, les erreurs, la vitesse sur la route, l’addiction trop importante… la « partie est sauvegardée » en cas de game-over…

 

Publicités
One Comment
  1. Dommage ! ils ont raté une bonne occasion de l’appeler « Z » , comme zapping.
    Parce que … qu’est ce qu’ils zappent ! et pour cause, envahis que nous sommes de partout par des informations de toute sorte, si on veut rester « in », faut zapper !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :